• clean beauty

    Le silicone en cosmétique, où est le problème?

    Dimethicone, trimethicone, amodiméthicone, cyclomethicone, methicone, ou encore triméthylsilylamodiméthicone…Même candides, on devine qu’on est bien dans la famille des SILICONES 👿! Mais attention! ils se cachent également dans les noms se terminant par -xane comme le siloxane ou le cyclopentasiloxane…

    Les silicones apportent un toucher soyeux et agréable aux soins

    Qu’est-ce qu’un silicone?

    Un silicone est un polymère synthétique dérivé du silicium. ⠀⠀
    On le retrouve extrêmement fréquemment en cosmétique traditionnelle. ⠀
    Pourquoi?

    Quel est leur utilité?

    Peu chers, les silicones apportent une touche de sensorialité indéniable aux soins. Selon leur volatilité, ils se déposent en couche plus ou moins épaisse sur l’épiderme. 

    Leur seul rôle consiste à faire un film en surface et à donner une texture agréable à la peau et aux cheveux qu’ils laissent doux et brillants…
    ⠀⠀
    Ils n’ont donc aucune action réellement bénéfique hormis leur rôle purement « cosmétique » sur le court terme…Sur le moyen terme: leur côté occlusif peut provoquer des boutons et autres comédons. Difficilement rinçables, ils alourdissent les cheveux et les font, à terme, tomber. Ils seraient pour la plupart neutres pour la santé mais certaines études ont mis en avant leur potentiel cancérogène et perturbateur endocrinien.

    Quel est le problème?

    Le vrai problème: ils sont systématiquement nocifs pour l’environnement, non biodégradables et toxiques pour les organismes aquatiques qui les ingèrent. Certains sont même à classer dans la famille des microplastiques…☠️☠️☠️
    ⠀⠀